Finale du Mundial… à moto !

Le 8 juillet 1990, pendant 27 minutes j’ai aimé le football !

Je n’ai jamais été fan de ce sport de primitifs mais je savais que le 8 juillet 1990 à 20 heures se disputait la finale du ‘mundial’ entre l’Allemagne et l’Argentine à Rome. J’ai eu une idée pas très légale je le reconnais, mais il y a largement prescription.

19 heures 45. St-Cergue mon domicile de l’époque. Casqué, combi cuir, Kawasaki 1000 RX, 137 chevaux.

Moteur !

St-Cergue – Nyon – autoroute pour Lausanne – un 360° sur le giratoire à l’entrée de la capitale vaudoise – retour à Nyon puis, bien-sûr remontée à St-Cergue. Je précise que c’était avant les floralies de radars qui ont poussé le long de l’autoroute !

J’avais fait un pari (gagné) avec moi-même que la circulation serait nulle sur les routes pendant cette finale de foot. J’étais aussi convaincu qu’aucune patrouille de gendarmerie n’attendrait pour me voir passer…

Donc St-Cergue – Lausanne et retour : 98 km en 27 minutes soit 218 km/h de moyenne. Sachant que la route cantonale St-Cergue Nyon et retour a fait baisser un peu ma moyenne j’ai compensé en roulant à 285 km/h sur la presque totalité du trajet autoroutier.

Je n’ai pas pu m’empêcher, quelques semaines plus tard de poser la question à un gendarme de mes amis au sujet du peu de probabilité de présence policière sur les routes vaudoises le soir de la finale. Il m’a dit que j’avais eu raison car ses collègues faisaient de la « lèche » depuis des semaines auprès de leurs supérieurs pour être de garde au poste (ils ont la télévision) ou en congé entre 20 et 22 heures 30.

Parfois le foot c’est bien… mais la moto en liberté c’est bien mieux !