Cocorico nous avons le record !

J’aime bien l’histoire du Col de la Bonette car elle illustre l’esprit souvent ‘cocoricotier’  de nos voisins français.

Cette photo a été prise par Aurélien le conducteur de la fraiseuse sur le Col de La Bonette-Restefond (2715 m.
Remarque ironique de ‘akimismo’: Si on classe les conducteurs de TGV dans les métiers dangereux et pénibles alors qu’ils travaillent assis sur des fauteuils ergonomiques avec le chauffage et la climatisation, dans quelle catégorie faut-il mettre ce travailleur ?

Mais commençons par le début:

Le plus haut col « routier asphalté » d’Europe est l’Iseran, c’est avéré et c’est en France, avec ses 2764 m. d’altitude. Mes amis de l’hexagone sont fiers de détenir le record d’Europe mais les « Armaillis du Vésuve » ont contre-attaqué en goudronnant le Stelvio, revendiquant à leur tour le record d’Europe, mais ‘tintin’ : le Stelvio culmine à 2757 m. Il manque donc 7 mètres. Je suggère perfidement à nos amis italiens d’ajouter 10 cm de goudron chaque année sur le haut du col. Faites le calcul : en 70 ans les Tyroliens auront repris le record aux Français !

Et la Bonette ? Ne pouvant pas relever l’altimétrie de leur col (2715 m.) ils ont construit une route goudronnée qui fait le tour de la Cime de la Bonette et culmine à 2860 m. mais qui ne sert à rien, mais à rien du tout… si ce n’est à revendiquer le record. Et ce n’est pas un col ! Ils ne peuvent que prétendre au record de la plus haute route goudronnée… inutile !

‪Alors le vrai record ? La vérité, toute la vérité, je le jure monsieur le juge, est que la route asphaltée « utile » la plus haute d’Europe est l’Ötztaler Gletscher Strasse près de Sölden en Autriche. Elle culmine à 2829 mètres. Na ! Mais ce n’est pas tout. Sachez que la vraie route asphaltée LA PLUS HAUTE D’EUROPE EST EN ESPAGNE!!! Malheureusement elle n’est pas officiellement ouverte au trafic automobile, donc pas plus utile que le contournement de la Bonette !

La route goudronnée conduisant au sommet du Pico Veleta. 

Le Pico Veleta culmine à 3398 m. dans la Sierra Nevada. Oui vous avez bien lu: 3398 m ! Particularité : Si elle permet de passer d’un versant à l’autre de la montagne (Granada au Nord et la Alpujarra au Sud) c’est par le sommet donc ce n’est pas un col!

J’y suis monté en voiture de location il y a 25 ans et c’est en redescendant que j’ai appris que la circulation automobile y est interdite ! Les autochtones m’ont pourtant avoué qu’il est courant d’y rencontrer des Porsche, BMW et Mercedes camouflées que les usines testent en essais secrets de carburation en altitude. C’est du moins ce qui se dit…

Pour terminer voici une idée pour mes amis Français en quête de grandeur: il suffirait de goudronner le Col du Parpaillon (2783 m.) qui relie la Vallée de l’Ubaye à l’Embrunais pour piquer le record de l’Iseran !