Ça plane pour moi !

« Plantes hallucinogènes: Lausanne arrache les daturas! »

C’est sous ce titre qu’un journal du bassin lémanique avait publié un article sur les dangers du datura.

Datura.jpeg
Le Datura stramonium

Voici ma réponse mais qui n’a pas été publiée. Ça vous étonne ?

J’admire les feuilles de cannabis, ces merveilles dentelées et odoriférantes dans certains jardins discrets et dans les pots de fleurs d’amis «chevelus». Mais je sais bien que sa culture est interdite, s’agissant de psychotrope. Les drogues que j’ai consommées, avec bien sûr quelques overdoses, étaient parfaitement légales : Gamet, Cabernet Sauvignon et produits maltés ; l’interdiction des cultures évoquées plus haut ne me concerne donc pas! Pourtant, en lisant le journal, j’hallucine (eh j’hallucine ! lol et mdr comme disent les jeunes): mon datura serait «potentiellement mortel». Branle-bas de combat, tout le monde sur le pont, permissions supprimées, couvre feu, état d’urgence et mobilisation générale contre toutes les plantes dangereuses dont voici une liste préliminaire d’urgence en attendant l’inévitable intervention de l’«état providence» :

Cannabis sativa (bon, on le saura!)

Datura (sic !)

Les ifs et amanita muscaria sans oublier la perfide et mortelle phalloïde

Les psilocybes (Vous savez… les champignons qui font voir les films noir et blanc en Technicolor !)

La belladone (Tiens j’ai oublié le curare !)

…bref toutes ces plantes dangereuses que nos autorités sont priées de combattre avec la dernière énergie (défoliant, napalm, désherbant, arrachage). J’ajoute, sous ma seule responsabilité:

Le Chasselas des coteaux vaudois et son pale ersatz le Fendant valaisan. Ils ne sont pas hallucinogènes… quoique, mais sûrement «potentiellement mortels». Oui, oui, au-dessus de 6 litres par personne et par jour ou au-dessus de 180 km/h au volant de votre bagnole.

La dent de lion (tout ce qui a des dents doit être muselé) Grrrr !

Les conifères (Eh! On ne plaisante pas avec la drogue: tout ce qui a des aiguilles doit être éliminé)

Les roses et autres gratte-à-cul (les épines sont dangereuses: relisez La Belle au Bois dormant!)

Les bananes (attention terrain glissant!)

Les choux (génèrent des gaz qui pourraient nuire à la couche d’ozone, surtout consommés en soupe, selon René Fallet)

L’oseille (au sens ‘macroniste’ du terme !) même si on affirme perfidement que ‘plaie d’argent n’est pas mortelle’

Il y a aussi (c’est sérieux, scientifique et vérifié !) le laurier rose dont l’ingestion d’une simple feuille peut être fatale à cause des troubles cardiaques qu’elle engendre

Le Nerium oleander ou Laurier rose

Le lierre commun, pas plus innocent, le ricin commun qui produit des graines renfermant un cocktail toxique qui peut tuer en déréglant le métabolisme des cellules, en bloquant la création de protéines indispensables à notre survie.

Et n’oublions pas certains coquelicots dont le papaver somniferum (vous voulez un dessin ?) qui n’ont plus à être présentés.

En guise de conclusion ajoutons à la liste des plantes néfastes pour l’humain : les carottes, les haricots et les radis. Ne dit-on pas que les carottes sont cuites quand on n’a plus un radis et que c’est la fin des haricots ?