E=Mc2 (3/Suite et fin)

Pour en terminer avec la RELATIVITÉ

A la fin du chapitre précédent je m’insurgeais contre la classification ‘travail pénible’ de certaines catégories, notamment les conducteurs de TGV!

  • Que penser alors des récolteurs d’olives dans la Province de Jaén qui subissent l’humidité, la boue, le froid (moins 2°) et le brouillard… pour 50 euros par jour s’ils ont un contrat ? Les autres étant payés au noir à 9 centimes le kilo ramassé, soit 30 euros par jour pour les stakhanovistes !

Dans ce cas c’est la RELATIVITÉ qui rime avec pénibilité ! Et pour assurer la pérennité de ma tranquillité comme hôte de cette magnifique Andalousie je me tairai au sujet de l’incompétence crasse des politiciens corrompus en charge de ce secteur.

  • Juste une petite en passant… pour me fâcher avec le peu d’amis qui me restent : J’affirme que l’essence est moins chère qu’il y a 55 ans!De 1962 à 2017 les salaires ont au moins triplé (bon d’accord en Suisse ils ont quintuplé mais ne le dites pas à mes amis français). L’essence a aussi triplé, tant en France qu’en Suisse. Donc le prix de l’essence est relativement le même qu’il y a 55 ans. J’ajoute qu’en 1962 ma petite DKW Junior bouffait plus de 10 litres de mélange aux cent kilomètres alors que notre Skoda Yeti se contente de 6.4 litres et que bien des
    véhicules sont au dessous des 4 litres pour 100 km.

Donc RELATIVEMENT… l’essence est moins chère de nos jours !

  • Dans le Jura nous tracions les pistes de ski de fond avec une chenillette rouge. Les trous du cul de fonctionnaires du service de la protection de la nature nous ont fait changer nos parcours qui dérangeaient le grand tétras alors que pour l’inspection des exercices de tirs par un colonel l’armée utilisait une fraiseuse gris-vert et quelques véhicules gris-vert pour transporter les gradés et ne se gênait pas pour emprunter ‘nos’ parcours traditionnels. J’avais demandé aux pontes écolos de Lausanne si le grand tétras était daltonien ou allergique à la couleur rouge. J’avais été remis vertement (c’est le cas de le dire !) à ma place avec l’argument suprême : « Nous savons de quoi vous parlez mais nous ne pouvons rien faire contre l’armée ! » Alors pour affirmer une fois encore la RELATIVITÉ des choses je proclame : Mort au grand tétras qui ne sert plus à rien et mort à l’armée qui n’a relativement jamais servi à grand chose!
  • En 2014 Roger Federer passe en une semaine d’un mal de dos sérieux à l’état sublime de vainqueur de la Coupe Davis. RELATIVITÉ !
  • Janvier 1985 Pirmin Zurbriggen devient champion du monde de descente à Bormio moins de trois semaines après avoir été opéré du ménisque. RELATIVITÉ !
  • 1966 Jackie Stewart participe au Grand Prix d’Angleterre 20 jours après s’être fracturé la clavicule au GP de Belgique. RELATIVITÉ !
  • Années 60 Florian Camathias court un Grand Prix au guidon de son side-car avec un plâtre spécial à la main gauche méchamment blessée aux essais, avec un crochet en ferraille incorporé pour actionner l’embrayage. RELATIVITÉ !
  • En 2012 le cycliste Fabian Cancellara reprend l’entraînement après une quadruple fracture de la clavicule 3 jours plus tôt. RELATIVITÉ !

Et si c’était notre manque de volonté de ‘chochottes’ invertébrées qui nous empêchait de repousser la douleur et de nous bouger le cul au lieu de demander  un arrêt de travail au médecin pour un ongle incarné ou des règles douloureuses ? Et je ne parle pas des couilles à l’air… oups! pardon mes amis Français disent: les « burnes out »

Fin !

Mais vous pouvez ajouter une suite en prenant la plume ou le clavier!. D’accord ?