La raclette andalouse

Joseph Samuel Farinet va se retourner dans sa tombe

Maurice Chappaz m’aurait traité de maquereau du Sud

Christian Constantin va me virer du FC Sion

Jean-Marie Fournier m’interdira la Piste de l’Ours

Pascal Couchepin va prendre une carte du PS et j’en passe !

Première confession: je précise pour me faire pardonner que la raclette à laquelle je fais allusion n’est qu’un ‘ersatz’ puisque réalisée avec une ‘raclonette’ (pour les nombreux Suisses allemands qui  me lisent (sic!) il s’agit de l’appareil électrique avec des ‘poêlons’).

Deuxième confession (hé hé au Valais la confession ils aiment bien nondediou): Nous avons importé en Espagne un tel appareil, poêlons et racloirs en Téflon inclus. Aïe! aïe! Ne frappez plus, laissez moi finir mon texte, par pitié!

Donc il y avait intention de consommer du fromage genre raclette. Mais si l’Andalousie profonde dans laquelle nous vivons depuis plus de 20 ans est bien achalandée en huile d’olive, anchois et «jamón serrano pata negra» c’est un peu le marasme côté ‘fromton’…

C’est à ce stade qu’intervient mon adorable épouse Cornelia toujours à la recherche de nouvelles idées. Elle me propose une raclette avec ce qu’elle a trouvé à l’épicerie du coin. Moi aussi j’aime bien expérimenter, surtout en matière de cuisine. Alors? Quelques tranches de Gouda semi vieux et de Maasdamer sont mises à fondre sous le corps de chauffe du grill français. Un peu de moutarde allemande, des chanterelles de Hongrie, des Hydne écailleux au vinaigre cueillis dans le Jura vaudois et du vin espagnol: Un régal international! Il manquait juste un petit ‘schluck’ de Williamine de Martigny pour ne pas me fâcher irrémédiablement avec les amis valaisans qui me restent! Avec ces fromages des Pays Bas, on peut même se passer de digestif car ils sont bien plus digestes que certains de ceux dit «à raclette» de provenance douteuse… même valaisanne!

Bon ! J’ai compris : je ne prendrai pas le risque de venir au Valais lors de notre prochain voyage car j’aurais trop peur qu’on ‘modifie’ ma charmante frimousse !

3 commentaires sur “La raclette andalouse

  1. Et ensuite on a commandé du fromage à raclette français, de Poligny dans le Jura par internet!!! Quelle chance pour nous qui vivons à 100km du premier supermarché d’avoir cette possibilité! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. A défaut de merles on mange des grives dit-on!
    Vivre loin de la civilisation rend inventif… parfois avec des résultats désastreux mais ça n’empêche pas d’essayer encore. Parfois il y a de bonnes découvertes. Le Maasdamer fondu en est une!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.