La chasse à la perdrix… version andalouse!

Un sourire qui fait maintenant partie de ma Page Ethno! Ouvrez-là… il y a quelques articles sympas. 

Une histoire andalouse marrante (en tous cas pour l’un des deux protagonistes !) lue dans mon quotidien et donnée comme parfaitement authentique. Je ne demande qu’à croire l’auteur !

Deux chasseurs sont dans une réserve : un petit râblé, typiquement Andalou et un immense Allemand baraqué. Ils tirent en même temps et se retrouvent près d’une perdrix abattue. Commence une discussion sans fin sur l’appartenance de la perdrix. Qui a tiré le premier ? L’Andalou explique au ‘Tudesque’ que pour résoudre ce genre de litige la tradition veut que chacun, à tour de rôle, envoie un coup de pied dans les parties génitales de l’autre, jusqu’à l’abandon de l’un des combattants, l’autre repartant avec la perdrix ! Il ajoute que le rite veut que ce soit l’autochtone qui commence ce que l’homme du Nord accepte.

Le petit ibérique prend son élan et balance un coup de pied d’une violence inouïe entre les jambes du grand gaillard. Je vous dis un coup dévastateur…

Le Fritz est cassé en deux, se tient les parties et râle de douleur. Après avoir recouvré un semblant de santé, avec un sourire mauvais il dit au petit : A moi maintenant !

L’Andalou : « Qué vaaa… la perdiz pà ti ! »

Je ne vous ferai pas l’affront d’une traduction hein ? Moi, rien que de raconter cette histoire j’en ai les frissons dans le slip. Et vous ?