Quoi ? Encore le diesel ? Bof !

Ce texte sera ajouté à ma page spéciale :

On en a parlé au bistrot!

Mon coup de gueule du 14 mars sur la prononciation du nom ‘diesel‘ a soulevé quelques commentaires ! Voici donc une suite:

1° Dire que Diesel est un mot allemand est une lapalissade. Les compatriotes de Angela prononcent Dizel mais en France on plébiscite diéézelle !

Whisky est un mot anglais, une autre évidence ! Dans le monde entier on prononce Whisky. En espagnol les vernaculaires disent Guiki, authentique ! Ils disent aussi Guasa (Oui Guasa) pour Whatsap ! A côté des Ibères le ‘diézel’ français c’est de la roupie de sansonnet. 

Burn out est une expression anglaise aussi. On prononce [bœrnaut] mais en France on évoque les ‘couilles dehors’… euh ! Pardon les ‘Burnes-out’ !

4° Pour Casino, l’établissement de jeux il n’y aucun doute sur la prononciation mais attention: En language populaire italien casino signifie bordel’… mama mía !

5° Tiens… la prononciation de diesel allemand fait penser à Dies (Academicus ou Irae). Dans le monde entier on prononce Djés ou Diés ! Rien à voir avec la capitale de la Clairette de Die ou Diesel. C’est un mot latin et personne ne va lui contester le droit de respecter son origine. « Bitte Herr Diesel entschuldigen Sie mich! »

6° Pour en terminer avec l’outre-Rhin je me demande comment une me mes amies, qui se reconnaîtra, déclame le nom du fameux compositeur allemand du Tannhaüser et de Lohengrin ? Elle dit prononcer les mots comme elle les lit ? Alors Richard Vannier ?

Revenons à Diesel et consultons les lexicographes ?

Larousse, vous connaissez puisque vous avez ouvert le lien et que vous avez écouté la prononciation préconisée par le plus grand dictionnaire français ! C’est clair : Dizel, vous l’avez entendu non ? Et j’ai ouvert le petit Robert connu pour sa modernité. Autre son de cloche : Pour lui diesel se prononce djézel. Il ajoute même un néologisme : Diéséliste… en français dans le texte ! Eh Eh ! Mais que mes détracteurs (trices) ne se réjouissent pas trop vite : Le Petit Robert précise plus loin : Ce serait mieux d’écrire ‘diésel’.  Je veux bien partager l’avis du ‘Robert’ mais seulement quand l’Académie française aura francisé le mot diesel en diésel, ce qui n’est pas encore le cas ! La procédure serait la même que pour Gas Oil ou Gasoil qu’en 1973 l’Académie à enregistré comme mot français Gazole !

Alors tant que les ‘Immortels’ ne seront pas sortis de leur léthargie pour franciser diesel, je continuerai à prononcer Dizel… à l’allemande. Na !

Avec mes affectueuses pensées aux intervenantes sur mon site et cette conclusion : Il n’est pas ‘unbedingt’ indispensable de parler les langues étrangères mais il n’est pas interdit non plus de s’intéresser à ce qui se passe plus loin que le bout de son nez !

 

 

 

 

 

 

Un commentaire sur “Quoi ? Encore le diesel ? Bof !

Les commentaires sont fermés.