Un poulet mariné pour la 8… Ça marche !

 Martín Berasategui, el mejor restaurante 2015 para los viajeros de Tripadvisor

martin_berasategui_el_campeon_440_630x.jpg 

Rien que ça : Le meilleur restaurant… (On ne nous dit pas si c’est du monde ou de son village !) selon Tripadvisor. Vous verrez plus loin qu’il y a de quoi se poser des questions sur ce fameux site d’évaluation des restaurants. 

Vous l’avez subodoré : on parle de cuisine espagnole.

A l’image de la paella valenciana, qui n’est souvent qu’un simple plat de riz avec un peu de viande ou de poisson, la cuisine ibérique ne justifie pas le déplacement. Ceci spécialement chez nous en Andalousie. Presque chaque fois que nous mangeons ‘dehors’ nous regrettons notre investissement.

Nos nombreux voyages nous ont pourtant fait apprécier la gastronomie de Catalogne, Navarre et Pays Basque. Je me garde de généraliser mais prends le risque de vous dégoûter à jamais du savoir faire des grands chefs.

Ici tout le monde connaît Martin Berasategui, de San Sebastian. Il a écrit des livres de recettes, il tient un établissement gastro-sélect à Lasarte au Pays Basque  avec trois étoiles Michelin. Oui, vous avez bien lu 3 étoiles Michelin!  Il passe souvent à la télévision et les ibériques ne jurent que par lui. Il est au moins aussi populaire que Rafael Nadal… mais heureusement que le tennisman ne cuisine pas car la suite de ce texte est édifiante. Notre célèbre Basque tient la rubrique gastronomique dans un supplément dominical. Par curiosité j’ai lu sa recette de la semaine sous le titre La Cuisine Facile : Cuisses de poulet à la sauce crème et moutarde. Simple, correct et pas cher. Berasategui ajoute toujours un encadré nommé MIS TRUCOS! Je ne vous fais pas l’affront de traduire mais les ‘trucos’ pour le ‘pollo’ en question, là je traduis:

«Il est notoire que le poulet se dégrade facilement. Si nous ne le cuisinons pas dans les toutes prochaines heures, il faut le congeler. Si malheureusement nous n’avons pas été assez prudent et qu’il commence à ‘sentir’ (en espagnol ‘tocado’) il suffira de le laver à l’eau froide et de le cuisiner avec un assaisonnement bien relevé pour dissimuler son état»

Authentique!  Pour rappel: Martin Berasategui, trois étoiles Michelin.

Vous voulez ses coordonnées pour une réservation? Et ce n’est par cher : le menu dégustation ‘tocado’ ou non n’est qu’à 225 euros, sans le vin.  Pas de raisons de s’en priver non ?

Bon appétit.

 

 

Un commentaire sur “Un poulet mariné pour la 8… Ça marche !

Les commentaires sont fermés.