En rangs serrés

En avant… Marche. Une deux, une deux!

chenilles-processionnaires-900x450.jpg

La Processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa) est une espèce de lépidoptères (papillons) de la famille des notodontidés, surtout connue pour ses chenilles qui se déplacent en file indienne et se nourrissent des aiguilles de pins, provoquant un affaiblissement important des arbres et des allergies chez certaines personnes exposées aux soies des chenilles (Wikipedia)

J’ajoute que leur contact peut être gravissime pour les humains et les animaux de compagnie ! On peut même en mourir, authentique!

Il y a en a dans notre Sierra mais nous connaissons bien leurs habitats que nous évitons pendant les mois de mars et avril quand elles quittent leurs nids en processions pour aller s’enterrer.

romeria-subida.jpg

Quant à d’autres processions genre ‘romerias’ ou pèlerinages entre Pâques et Pentecôte, pour ‘aérer’ vierges et reliques, elles sont moins dangereuses que les Thaumetopoea pityocampa mais nous les évitons aussi car nous souffrons d’agoraphobie…

 

Processions, processionnaires? Prenons les choses en souriant avec un dessin de l’ami Sansón qui vous montre qu’il y a ‘procession’ et ‘procession’ !

Db8Q6hYWAAAF_YH.jpg-large.jpeg

« Eh ! Attends… Où allons nous ?»  « A la buvette où il y a des touristes imprudents, comme d’habitude ! » « Oh ! Zut…  je me suis encore trompé de procession ! »

Ce n’est pas d’aujourd’hui qu’il y a des processions en Espagne et ailleurs…

COCrTprWIAEgkF6.jpgAVENUE DE LA PAIX 2.JPG

… certaines bien plus dangereuses que les chenilles processionnaires!

 

 Circulation-dense-e1314355587841.jpeg

Bon, assez plaisanté. Il est temps de vous souhaiter un retour tranquille et en toute sécurité depuis votre ‘pont du premier mai’