Un matin dans un camping des Pyrénées…

Nous pensions avoir fait ‘péter les plombs’ de notre connexion électrique avec l’allumage simultané du toaster et la bouilloire pour le café! Je me précipite à la borne électrique et constate que le problème est plus généralisé puisque nous sommes une demi-douzaine sur place. On a déjà hélé le gardien qui cherche le fusible en arrêt maladie, en retraite anticipée, RTT ou en grève. Eh! Normal, nous sommes en France et vous connaissez le sujet non? Pas de quoi revêtir un gilet de couleur…

Conciliabule : «Moi j’ai un toaster de 2200 watts !» Un autre : «J’ai mis un moment le chauffage électrique pour casser le cru du matin!» Le suivant : «J’aurais dû demander 8 ampères!» Puis, sans qu’on sache qui était ‘le responsable disjonctant’ s’ensuit un échange de paroles aimables, drôles aussi : « Nous devrions dire merci au gardien qui a, c’est sûr, coupé volontairement le courant pour nous réunir, ayant constaté que depuis l’avènement des réseaux sociaux tout le monde est connecté, le nez dans son smart phone, 200 amis sur Facebook mais ne parle avec personne ‘à de vrai’ »Eclat de rire général et les jours suivants, quand nous nous rencontrions sur le terrain ou au bistrot nous échangions de joviaux et amicaux saluts avec ceux qui n’étaient auparavant que des étrangers, des inconnus.

 «Alors on se voit demain matin pour parler d’ampères et de toaster?»

Elle n’est pas belle la vie?

Ce texte rejoindra ma page SOUVENIRS RETROUVÉS SUR MON BLOC NOTE ! 

Un commentaire sur “Un matin dans un camping des Pyrénées…

Les commentaires sont fermés.