C’est mieux en France… C’est mieux en Espagne… C’est mieux en Suisse !

Après plus de 40 traversées de deux de ces pays dans toute leur largeur et autant de séjours dans le troisième j’espère que vous m’autoriserez quelques comparaisons !

Le camping

La France est depuis toujours un pays de campeurs contrairement à l’Espagne où un adepte du plein air (surtout en camping car!) est considéré comme aisé pour ne pas dire plus. Dans les Pyrénées, côté espagnol, nous avons payé plus de 40 euros pour une nuit dans un camping très moyen, bondé et bruyant. 17 kilomètres plus loin, en France,  12 euros 50 pour un havre de paix. Pour le camping restez en France à moins que votre masochisme ne vous incite à vous faire exploiter! Pour la Suisse, voir le commentaire relatif à l’Espagne… En plus luxueux mais plus cher!

La nourriture

 La France est un pays d’épicuriens et sa cuisine n’a pas besoin de promotion. Une entrée simplissime du plat du jour avec trois rondelles de sauciflard, un oignon grelot et trois feuilles de salade vous sont présentés de manière appétissante. Vous êtes tout de suite dans l’ambiance, vous salivez et acceptez un simple steak frites comme un menu de roi.

En Espagne (Bon! Surtout au Sud) on se nourrit. Si un vernaculaire vous dit que ‘dans ce restaurant on mange bien !’ il est sûrement sincère mais attendez-vous à une grosse assiette bien ‘enchâtelée’ sans aucune recherche ni raffinement de présentation. Bien manger signifie trop souvent beaucoup bouffer! Venez passer des vacances pas trop chères en Espagne mais si vous êtres Français de souche, vous vous réjouirez de revenir dans l’Hexagone pour la bonne cuisine!

En Suisse ce n’est pas mal… si vous acceptez que la fondue et le «papet de poireaux» soient de la vraie cuisine!

Les vins

Vaste sujet impossible à résumer en trois lignes. Abrégeons: Il y a des vins de très grande qualité en Espagne et en France. Il y a des pinards imbuvables en Espagne et en France. Seule différence à qualité égale: C’est vraiment meilleur marché en Espagne, qu’il s’agisse de ‘supérieur’ ou de ‘pousse au crime’. Les Suisses ont fait des progrès en œnologie, c’est avéré mais les prix ont aussi progressé !

Le service à table

 Corollaire du peu de culture gastronomique espagnole il est récurrent qu’on vous serve des plats moins que tièdes et le personnel ne comprend pas qu’on puisse attacher tant d’importance à manger chaud! En cuisine on oublie de faire suivre une assiette mais les serveurs aussi laissent ‘tiédir’ les plats sur le comptoir pour vous les servir… tous à la fois, bien réfrigérés! Et les vins ? Ici même le rouge sort du frigo. Croyant vous faire plaisir on vous remplit les verres à ras bord, bien sûr sans vous faire goûter. Ensuite ne vous étonnez pas de voir leur figure contrariée quand vous vous plaindrez du goût de bouchon. Sabor a corcho… eso que es?

 La manière de rouler

Avant d’entrer en France l’an dernier un ami (il me lit et se reconnaîtra!) ancien pro de la voiture (Un instructeur de pilotage au Castellet sait de quoi il parle) m’a dit: Fais gaffe… en France ils conduisent toujours plus mal! Lourde affirmation sur laquelle il est difficile de se prononcer car les Espagnols sont largement aussi mauvais. Et que dire de cette Suisse réputée ‘propre en ordre’ où une Porsche Turbo de 580 chevaux m’a fait une queue de poisson après m’avoir dépassé à plus de 100 km/h sur une ligne blanche dans un secteur urbain limité à 50 km/h…

Alors? Pour nos prochains voyages j’étudie les cartes et le GPS pour éviter la Suisse, la France et l’Espagne. Je suis preneur de toute bonne idée sur le sujet, sachant que le détours par la Lituanie, la mise de notre camping car sur un cargo depuis le port de Klaipėda, le passage par le Kattegat à destination de Cadiz sur l’Atlantique a déjà été envisagé mais rejeté par manque de budget et que l’hélitreuillage de notre véhicule n’est pas plus raisonnable. Alors?

Les gens

Les Andalous de notre province de Jaén sont humbles, modestes, heureux et super sympas.

Ceux des côtes Méditerranéennes, bouffés par le tourisme, ont tendance à l’arrogance et sont devenus parfois assez profiteurs.

Les Espagnols de Castilla y Léon paraissent à l’aise mais restent communicatifs et souriants.

Les Français ‘lambda’ qui travaillent moins que le reste de l’Europe et partent en retraite le plus tôt, gagnent peu mais bénéficient de toutes sortes d’assistanat, se plaignent tout le temps, maudissent le gouvernement du moment, sans distinction de couleur et, à force de râler perpétuellement, sont difficiles à écouter, à entendre et même à comprendre!

N.B. Ce texte était écrit avant les récentes représentations du ‘Théâtre dans la rue’ teinté de jaune mais n’enlève rien à mon affirmation…

Les Suisses ont des salaires dépassant la norme européenne mais n’ont pas de sécurité sociale officielle et l’assurance maladie obligatoire dépasse les 500 euros mensuels par personne, les loyers ou hypothèques sont hors de prix (2’500 euros mensuels pour un trois pièces, on dit T3 non ?) la côte de boeuf à 105 euros le kilo ou plus, le café à quasi 5 euros et le ballon de rouge ‘ordinaire’ à 6 euros 50. Ne vous étonnez pas qu’ils fassent souvent la gueule car même s’ils brassent beaucoup de fric, à la fin du mois, comme les Espagnols et les Français, il ne leur reste plus un rond! CQFD.

 Le carburant

Mon père était douanier et je suis donc d’une famille frontalière qui a toujours eu deux porte-monnaie en poche: francs français et francs suisses (c’était avant l’euro !)  à dépenser dans l’un ou l’autre des pays en fonction du taux de change et de la fluctuation du prix des marchandises. Les Français venaient faire le plein d’essence en Suisse (et ça valait le détours!) tandis que les rares Suisses roulant au gazole passaient la frontière dans l’autre sens. Il semble que l’essence soit maintenant aussi chère en Suisse qu’en France. J’ajoute que pour notre camping-car à moteur Diesel, c’était en octobre, nous avons payé le litre de gazole 1 € 65 sur une autoroute française et seulement 1 € 20 en arrivant en Espagne. C’est cher dans les deux pays mais en Espagne un plein de 75 litres « ne coûte que 90 € » alors qu’en France il faut en compter 35 de plus.

La politique

Là je pose mon ‘joker’ car, à part la Suisse qui n’a pas de députés professionnels, il y a parité entre la France et l’Espagne : pléthore de politicards, incapacité et inutilité prétentieuse des élus, arrivisme, corruption, magouilles, assistanat, bref comme le disait Coluche:

Circulez y a rien à voir!

 

 

 

2 commentaires sur “C’est mieux en France… C’est mieux en Espagne… C’est mieux en Suisse !

Les commentaires sont fermés.