Chronique d’une vie normale

 

Pour les trois ou quatre lecteurs qui me supportent encore sans avoir compris ma passion délirante pour les téléphones portables… et l’usage qu’on en fait!

Nous nous offrons un bon repas au restaurant. 

Près de nous un couple dans la cinquantaine avec deux ados entre 17 et 20 ans. Vrais parents? Couple recomposé? En passant à table les deux ados consultent leurs mobiles quelques secondes puis les déposent sur la table, comme celui du père. Nous sommes chez les ‘machos’ andalous et apparemment la maman n’a pas de smart phone… ou pas le droit de le consulter! Repas, discussions animées et joviales (tous participent). Pas de mobile en activité. Tout à la fin du repas les deux ados et leur père consultent leur matos connecté pendant une petite minute… Oui une petite minute avant le retour à la normale, les mobiles posés sur la table et suite de la conversation à bâtons rompus…..

Plus loin, une table d’une quinzaine de personnes, repas de famille dominical avec les adultes groupés à une extrémité et une demi-douzaine de jeunes à l’autre bout de la table. Ils ont entre 7 et 17 ans et bien sûr passionnés par leur artifice connecté. Il ne font du reste que ça pendant tout le repas. Que j’aimerais leur poser la question: Vous souvenez vous de ce que avez-vous mangé? Juste pour rire !

Une autre table avec un couple et leur grand fils. Ils sont dans mon dos et ma femme me commente la scène à voix basse. Le grand dadais est scotché à son mobile, dans son monde. Mon épouse pense qu’il n’a pas ‘la lumière à tous les étages’. Puis elle se ravise, le trouvant finalement assez ‘normal’. Ma question: Peut-on être normal quand on passe son repas scotché au cellulaire? Puis les doutes reprennent: Peut-être qu’il a quand même un problème psychique… ou pas! 

Ma conclusion: Si l’ado a des problèmes psychiques pourquoi lui permet-on de manger en fixant son matos? Pourquoi ses parents ne l’animent-ils pas à avoir une conversation en famille ? Et s’il n’a pas de déficience mentale?… Bin je pose la même question!

Oui je sais, je suis un vieux con!

2 commentaires sur “Chronique d’une vie normale

  1. Je suis toujours surprise de voir une personne qui se croit seule au monde et qui entame une conversation à voix (très) haute avec son téléphone, au restaurant ou en pleine rue… Et je pense que ceux qui restent connectés pendant tout un repas ou une soirée font preuve d’une grande incorrection vis-à-vis de ceux qui les accompagnent.

    Aimé par 2 personnes

Les commentaires sont fermés.