Boeing 737 Max

image.png

Lu pour vous dans la presse du jour :

« Mon message pour Boeing est très simple : Tous les détails macabres vont sortir au grand jour ! »

Vous pourriez penser que ce message adressé au géant de l’aéronautique ne va pas perturber le sommeil de ses dirigeants… Et pourtant vous allez changer d’avis sachant que le signataire de cette menace est Ralph Nader !

Et oui ce fameux avocat, historien, romancier, homme politique 4 fois candidat à la présidence des USA, écrivain, professeur d’université auteur d’un best seller retentissant en 1965 : Unsafe at Any Speed traduit en français sous le titre de Ces voitures qui tuent.  Il dénonçait le dangerosité de la première (et probablement unique) voiture américaine à moteur arrière et refroidissement à air la Chevrolet Corvair.

image.png

Les anciens se souviennent que cette bagnole était un piège qui s’envolait à la moindre erreur de conduite. Une légère bosse sur la route et vous vous retrouviez sur le toit.

 

 

 

J’ajoute que Nader et ses équipes sont les inventeurs du « juridicisme » encore très en vogue de nos jours : Il s’agit de monter des dossiers en justice, réclamer des sommes pharamineuses avec souvent pas mal de succès. Suite à la publication de son pamphlet au sujet de la Corvair, General Motors l’a fait suivre pendant des mois. Il les traînera en justice … gagnera son procès, empochant au passage un très gros pactole, et obtiendra la disparition de cette voiture dangereuse.

Pourquoi cette menace de Nader dirigée à Boeing ?

Dans le crash du 737 Max de Ethiopian Airlines il y a quelques semaines mourrait la petite nièce de Ralph Nader, âgée de 24 ans. C’est pourquoi je vous disais plus haut que la firme aéronautique de Seattle peut se faire du souci !