Je tiens parole…

Dans mon blog du 29 juin, sous le titre « Akimismo le retour » je vous ai parlé de mon projet littéraire consistant à raconter ma vie de borgne. Les choses avancent et j’ai déjà rencontré de l’intérêt dans le milieu éditorial.

Comme promis voici à quoi pourrait ressembler mon récit. Bonne lecture et souvenez-vous que je suis toujours ouvert à la critique, qu’elle soit positive ou négative.

Pour l’heure c’est le départ en camping-car vers le Nord de l’Espagne et les Pyrénées à la recherche d’un peu de fraîcheur.

Bonnes vacances à vous aussi!

 

 

Au commencement

Je crois que c’est dans la Genèse mais est-il convenant qu’un agnostique emprunte à la Bible le titre de son premier chapitre?  Vous jugerez !

C’est avec les tables que l’histoire a commencé. Les tables ? Oui c’est l’époque où je me cassais la figure contre les tables de notre appartement. Sachant qu’une table standard mesure environ 75 cm de hauteur, il est facile d’imaginer la taille du gosse. Je devais avoir 4 ou 5 ans. Certitude : Il y avait un problème avec ma vue. L’oculiste de famille travaillait avec les connaissances et instruments de l’époque. Les nanoparticules d’or découvertes au XXIème siècle ne promettaient pas encore d’améliorer le traitement des maladies oculaires.Notre ‘zyeutiste’ avait diagnostiqué un strabisme convergeant de l’œil droit, confirmant ce que mes parents savaient déjà.

Eh ! Irène… ton fils y louche !

Le strabisme et la méchanceté des gosses

Lors de mon bref passage dans une Ecole de commerce on m’avait demandé de disserter sur le sujet : L’homme né bon, la société le corrompt. J’avais rédigé mon texte en prenant le contre-pied de cette affirmation que je ne partageais pas. Soixante ans plus tard je maintiens que la race humaine est intrinsèquement mauvaise, agressive, égoïste et souvent dangereuse par fierté, rancoeurs et jalousies. On va en reparler !

La télévision balbutiait, l’ordinateur n’existait pas, on lisait peu et par chance le téléphone portable n’avait pas encore été inventé. Donc la méchanceté de mes camarades (camarades, tu parles !) ne pouvait provenir que de ce qu’ils entendaient à l’extérieur ou dans leur entourage. J’ose espérer que ce n’était pas de leurs parents, quoi que… Triste constatation !

Je revois parfois un pote homochrone (*) qui a une crise d’amnésie quand je lui rappelle qu’il nommait « La jambe » un écolier ‘traînant-la-patte’, séquelles de la poliomyélite. Pour moi, c’est simple, il me nommait « L’œil ». Authentique même s’il ne s’en souvient pas. J’ajoute que son jeune frère imitait son aîné et lui aussi me nommait « L’œil ». Ce gamin, comme son aîné ne se souvient probablement pas de cette méchanceté. MOI JE N’AI PAS OUBLIÉ…

(*) Une petite digression pédante : Homochrone vous interpelle ? Moi aussi mais comment parler d’une personne née la même année que vous ? Le seul mot qui permet d’exprimer cette notion est « contemporain » mais il s’agit d’un usage ancien et de plus contemporain signifie « de la même époque » donc pas forcément de la même année. Oui je sais que je renie mes origines car contemporain est utilisé dans le bassin lémanique. En France on dit conscrit mais je n’ai pas fait de service militaire et le terme m’indispose. « Né la même année que moi » vous convient-il mieux ? Tiens ! Saviez-vous que les borgnes étaient pinailleurs ?

‘Loucheur’ de constitution cachectique, je suivais mes classes avec une année scolaire d’avance. Imaginez un ‘maigrichon’ suscitant  la remarque écrite de l’infirmière scolaire    « On lui compte les côtes » aux prises avec des élèves issus de la campagne profonde ayant redoublé une ou plusieurs années, des paysans baraqués de 14 ou 15 ans dans la même classe qu’un fluet de 11 ans assez doué ?  Je ne pense pas utile de vous parler de mes souffrances à la récréation !

 

Ne tape pas où tu regardes

T’as un œil qui dit merde à l’autre

Eh le bicle !

Jusqu’où s’arrêteront-ils aurait ajouté Coluche

 

4 commentaires sur “Je tiens parole…

  1. Ca va me prendre du temps mais je vais tout lire…J’adore…Ce blog c’est ma meilleure découverte depuis longtemps…Cool…!

    J'aime

  2. Et en plus j’aime bien votre avatar…Belle réplique à la reconnaissance faciale que l’on vient de nous pondre…(Bon…pas tip-top par temps de canicule quand même le couvre-chef !).
    Les phéromones…? Cela a un rapport avec l’effet papillon ou pas ?

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.