Depuis Trafalgar les Espagnols ont de la peine avec la langue anglaise !

Par le passé, j’ai essayé de vous faire sourire avec une rubrique intitulée Apprendre l’espagnol avec le sourire. Postulant que vous avez bien révisé et que vous envisagez peut-être de passer des vacances au Sud, voici quelques réflexions au sujet de la manière dont les compatriotes de Cervantès malmènent la langue de Shakespeare.  Du reste un professeur d’anglais plaisante à peine en affirmant que seuls des Espagnols peuvent comprendre l’anglais parlé par un Espagnol !

Vivant depuis plus de 25 ans dans ce pays dont les gens sont  chaleureux et sympas, je confirme cette affirmation et imagine parfois, un peu vicieusement, Fernando Alonso et Rafael Nadal obligés de parler ensemble anglais dans une interview. Ce serait à mourir de rire. Mais ne riez pas, vous qui nommez QuiCHote El ingenioso hidalgo don Quixote de la Mancha!

C’est vrai que les ‘hispanohablantes’ se débattent souvent maladroitement avec les expressions issues de l’anglais. Par exemple ils sont fâchés avec la lettre ‘W’,  d’origine anglo-saxonne, qu’ils déforment en ‘Gue’ et aussi avec les consonnes à la fin des mots, qu’ils préfèrent tout simplement  éluder de leur vocable.

C’est ainsi que WhatsApp (ce mot qui commence par ‘W’ et se termine par une double consonne) devient Guassa, comme ça se prononce !

Retenons aussi :  Internè, Feisbù (votre réseau social favori), Gugue (oui Gogole), Tuitè, Guiki (vous aviez bien sûr compris Whisky), Yutù, Ve(r)mù, Lè (pour LED) et même Bima. Il s’agit d’une enseigne française, au nom anglais, active dans la péninsule : Big Mat !

Pour terminer avec le sourire, voici une anecdote vécue il y a quelques semaines au bord de l’Atlantique :

image.png

Sur une plage déserte, j’ai ‘gravé’ sur le sable le nom de notre chienne Alma

image.png

Surprise, quelques heures plus tard, de voir qu’un rigolo avait transformé mon inscription en Calma. Pourquoi pas, mais en regardant mieux, il avait mis un ‘X’ à la fin. Du coup le gag perdait de sa pertinence. Calma, c’est marrant, mais CalmaX ?

image.png

Les habitués de l’Espagne auront peut-être compris cette déformation qui émarge à mes réflexions précédentes :

Il fallait lire Karl Marx, prononcé à la mode andalouse! 

Mais, j’y pense, notre chienne Alma lirait-elle Das Kapital,Kritik der politischen Ökonomie  en cachette ? Et si c’était ma femme, de langue maternelle allemande, qui lui aidait à traduire ce texte ?

image.png

9 commentaires sur “Depuis Trafalgar les Espagnols ont de la peine avec la langue anglaise !

  1. Il y a aussi le mot prononcé « clou » en espagnol, un « club », particulièrement utilisé pour définir un endroit où l’on rencontre des dames qui disent « tu » 👙👠😅

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.