Fratelli d’Italia!

Un peu de mon histoire personnelle pour justifier ce blog:

J’ai toujours eu une passion pour l’Italie et je parlais couramment leur langue. Je la comprends encore très bien malgré une confusion actuelle normale avec l’espagnol, après 25 ans de vie en Andalousie. 

J’aime aussi passionnément leur hymne qui, comme ‘Aux armes citoyens’ de mes amis français, a une force virile et guerrière qui me sied. Pourtant je ne suis pas nationaliste au sens propre du terme, mais cet hymne provoque toujours chez moi des larmes d’émotion, surtout lors des (maintenant trop rares!) victoires de Ferrari en formule 1 et de Valentino Rossi sur deux roues. Avez-vous remarqué avec quelle passion les mécaniciens italiens chantent. Eux ne pratiquent pas les la la la habituels des autres pays avant la fin de la première strophe!

 

 

Toujours sur le plan historique j’avoue, avec un peu de honte et de regrets que je croyais à l’Europe. La belle idée! Je n’avais pas eu la clairvoyance de prévoir l’échec de cette institution  devenue rapidement pléthorique et inutile! Bref, l’opposé de ce qu’elle devait être…

Ce soir aux informations on a montré les italiens écoeurés par Bruxelles, mettre le feu au drapeau européen, sur fond musical de leur magnifique hymne national. Un lien pour, comme on le disait à la télé, ceux qui auraient manqué le début! pic.twitter.com/ZXSSfaVTm5

Loin de moi l’idée de polémiquer sur un sujet politique brûlant! Mon propos était de vous faire sourire (Oui! Même par les temps qui courent, c’est possible). Alors je commence par une publication de mon ami Sansón, le dessinateur, qui ne vous demandera aucune connaissance linguistique… pour une fois!

 

EULgBEuXsAAQDEv.jpg-mosaic

 

 

(Petit clin d’oeil à un ami dessinateur blogeur, il se reconnaîtra, en lui disant que j’aime mieux ses représentations moins terrifiantes du fameux virus!)

 

 

 

 

Je me réserve la conclusion de ce texte en publiant une photo que j’ai prise, il y a bien des années, au bord de l’Atlantique et son rude climat venteux. Je la gardais vicieusement car j’avais déjà perdu mes espoirs en l’avenir européen. Dont acte:

IMG_9515.jpg

Un commentaire sur “Fratelli d’Italia!

  1. Ferrari a gagné des courses l’année dernière.
    C’est vrai que c’est assez émouvant de voir les mécanos chanter leur hymne.
    Bonne journée

    J'aime

Les commentaires sont fermés.