Fini les réactions d’humeur… retour à l’humour!

Avec un dessin de Sansón sur la vie en confinement!

 

« Tous, à la maison, avions apprécié qu’il cuisine son premier biscuit … ensuite il a voulu qu’on fasse notre propre pain au four… puis il s’est lancé dans la confection de son levain…

… maintenant,  il commence à nous préoccuper (*) »

(*) Même après 25 ans de vie en Andalousie je n’avais pas saisi le sens des onomatopées ‘JSF…JSF…JSF’.  Comment traduire le bruitage supposé du frottement d’un bâton de bois sur une planche pour, hé hé: Faire du feu? J’ai eu recours au dictionnaire universel des onomatopées et vous propose: « Froutch, froutch, froutch! » mais on pourrait aussi dire « Scritch, scritch, scritch »!

 

A noter que nous n’avons pas attendu le confinement pour faire notre pain. Une affaire de famille… même si nous avons un peu triché pour allumer le feu. Il s’agit bien d’un four à bois mais j’ai utilisé mon briquet!

IMG_2711.jpg
Préparation pour l’enfournage

 

IMG_2713.jpg
Après 35 minutes à 230°

 

IMG_2718.jpg
Cornelia est appliquée et fière pour son premier « défournage »

 

4 commentaires sur “Fini les réactions d’humeur… retour à l’humour!

  1. J’ai essayé de faire du pain (avant la pénurie de farine dans les hypermarchés)pour faire comme tout le monde. Mais ce ne fut pas une réussite d’après Joris 🙂

    J'aime

  2. Vos pains sont vraiment magnifiques !
    Nous avons également essayé (à plus petite échelle) et c’était bon !
    Bonne journée

    J'aime

  3. Bravo, Maître ! J’avais l’habitude de faire mon pain … quand j’en mangeais encore. Et puis j’ai découvert que les irritations cutanées qui m’embêtaient étaient dues au gluten. Depuis, j’ai beaucoup réduit le gluten que je mange.
    Belle fin de journée, Akimismo.
    PS. Pour le feu, mon grand-père utilisait un briquet, une sorte de lame en fer recourbée qu’il tenait autour du poing, une pierre de silex qu’il trouvait par terre et de l’amadou qu’il se faisait avec un champignon qu’il ramassait sur les troncs morts. À l’époque, y’avait pas le feu !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.