Nouvelles de notre Jurassic park ?

Le 20 avril je vous parlais de mes ‘crocodiles chéris’… en fait des gros ‘lagartos ocelados’ ou lézards ocellés (plus de 60 cm de long, les plus grands d’Europe). Pour mémoire : https://wordpress.com/post/akimismo.wordpress.com/4377

IMG_0878

Nous vivons dans une réserve naturelle au fin fond de l’Andalousie et nos ‘animaux de compagnie’ sont : Alma, notre chienne basset hound, un chat à moitié sauvage, des loriots (ces zoziaux aussi jaunes qu’une Renault de Formule 1), des pics (que l’on voit parfois avec de la patience… et surtout qu’on entend : tac tac tac tac… et re tac tac tac, même de dimanche matin, que font les syndicats !), des aigles royaux (pas trop près, merci pour nos lézards), des milans royaux et des gypaètes barbus nommés ici ‘quebranta huesos’ (briseurs d’os) , des ‘cabras montès’ (proches parents ibériques des bouquetins des Alpes), des Grands guêpiers d’Europe multicolores, abondants ici mais en voie de disparition en France, des salamandres, des cigales (un peu bruyantes pendant la sieste), des pies bleues inconnues hors d’Espagne, dont je vous parlerai un jour de pluie (gag !) et des volatiles nocturnes comme le grand, le moyen et le petit duc, la chouette hulotte, et j’en passe !

Voici quelques nouvelles récentes de nos ‘lagartos ocelados’, mais peu de photos, je vous expliquerai plus loin l’intervention non désirée d’un assistant du nom de Murphy, oui celui de la loi qui porte son nom !

Les deux gros reptiles, dont je vous ai parlé dans mon blog d’avril, ont quitté leurs terriers, puis sont revenus, sont repartis, sont revenus encore. Ils vivent leur vie de chasseurs, de reproducteurs mais passent souvent nous faire un petit bonjour !

Comme chaque année, nous avons en pension un ou des jeunes de l’année ou de l’an dernier. Difficile de connaître leur âge car ils ne sont adultes qu’à trois ans.

Celui de cette année ne s’effarouche pas alors que nous continuons nos activités habituelles. Ma femme lui réserve, (un jour sur deux, faut pas qu’il s’habitue à l’assistanat et en oublie de chasser…), fromage, jambon, poulet, même des miettes de viande de bœuf. Elle a réussi à lui apporter la ‘tapa’ du jour en face à face et notre pensionnaire venait prendre les friandises au bout de ses doigts. Authentique !

Je voulais vous faire assister à la scène et nous avions préparé une mise en scène pour réaliser la vidéo du siècle : Cornelia donnant la becquée au reptile. Plusieurs répétitions avec une docile complicité de notre saurien, installation du trépied, réglage du Canon D70 et mise au point du télé de 400. Il ne manquait plus que « Silence on tourne, moteur »

Et c’est là que ce salaud de Murphy a tout foutu en l’air…  c’est précisément le jour du tournage que notre lézard a choisi de déménager de l’autre côté de la maison. Il vient maintenant, comme ses prédécesseurs des années passées, quémander son repas près de la fenêtre de la cuisine.

IMG_7725.jpg

Pendant des mois il vivait sur la terrasse, dans notre réserve de bois de chauffage, et c’est pourquoi nous l’avions nommé Du Bois, même Jean Paul Dubois, en clin d’œil au Prix Goncourt de l’année.

IMG_2764.jpg

Puis Jean-Paul (Popol pour les intimes) a perdu une partie de sa queue,  accident sans conséquences grâce à ses facultés d’autotomie (son appendice caudal va repousser, je vous explique le phénomène dans mon blog du 20 avril). Notre très pacifiste basset Alma fait du reste bon ménage avec le saurien. Y aurait-il affinité entre animaux longs et à courtes pattes?

IMG_2780.jpg modif 1.jpg

 

L’autre jour,  un frère ou cousin de Jean-Paul est venu consulter le menu du jour. Comme il avait une queue  intacte, pas de doute : nous avions un deuxième pensionnaire, à qui il a fallu donner un nom.

La trouvaille de ma femme, après le Goncourt, le Vatican :

JEAN-PAUL II !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 commentaires sur “Nouvelles de notre Jurassic park ?

  1. Pouvait pas trouver mieux que Murphy en effet ! Si ma mémoire professionnelle n’est pas complètement fondue, Edward Murphy a dit quelque-chose comme : « Si un truc peut-se monter à deux endroits, il ira au mauvais. » La loi de Murphy, « si quelque-chose peut m…, elle m…dera » a été édictée par de Morgan … rien à voir avec les voitures !
    Belle journée à toi, Akimismo, et lézarde bien au soleil andalou.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.