Devoirs de vacances N° 10 Météorologie appliquée

Il paraît que la météorologie est une science!  

Nous sommes toujours à Motril, dans notre camping car,  au bord de la Méditerranée. Nous attendons que la situation sanitaire s’améliore dans notre Sierra de Segura (Province de Jaén), mais… rassurez vous, rien ne presse.

La vie est parfaitement supportable… et le rhum est un excellent vaccin!

Nous en viendrions même à envisager la maison à roulettes comme seule demeure pour l‘avenir.

Nico est pafaitement d’accord avec ses nomades de maîtres!

A suivre!

Ce n’est pas une excuse pour échapper à mes devoirs de vacances, surtout qu’enfin nous avons quelques gouttes de pluie, ce qui justifie cette publication… avant la prochaine sécheresse. Dont acte:

Le copié-collé sur les réseaux sociaux n’est pas mon ‘truc’, mais vous me pardonnerez de faire une exception à la règle, avec cette fable, du reste fort connue, qui sera aussi prétexte à ajouter une histoire vraie personnelle.  Commençons, copions et collons!

Il était une fois un roi qui voulait aller à la pêche. 

Il demande à son météorologue les prévisions pour les heures suivantes. 

«Sire, vous pouvez aller tranquillement pêcher car il n’y a pas de pluie prévue».  

Sur le chemin, il rencontre un paysan monté sur son âne qui lui dit: «Seigneur, mieux vaut rebrousser chemin car il va beaucoup pleuvoir dans peu de temps ». 

Le roi poursuit son chemin en pensant: «Comment ce gueux peut-il contredire mon spécialiste diplômé, grassement payé, qui m’a indiqué le contraire ». Bientôt il se met à pleuvoir à torrents, le roi rentre trempé et à son retour, la reine se moque de son piteux état. 

Furieux, le roi congédie illico son météorologue et convoque le paysan, lui offrant le poste. Notre brave gars refuse en ces termes : « Seigneur, je ne suis pas celui qui comprend quelque chose à ces affaires de météo et de climat, mais je sais que si les oreilles de mon âne sont baissées c’est qu’il va pleuvoir »

Du coup,  le roi embauche l’âne. 

C’est ainsi qu’en France, s’instaura la coutume de recruter des ânes pour les postes de conseillers les mieux payés et que fut créée l’E.N.A. (Ecole Nationale des Anes), dont nous pouvons mesurer, tous les jours, les brillantes compétences de ses diplômés.

Et mon histoire ? La voici, confirmant les réserves avec lesquelles je considère les prévisions météorologiques :

Pilote de montgolfière pendant quelques années, j’ai collaboré avec Michel, le propriétaire et responsable d’un Centre aérostatique du bassin lémanique.

C’était avant le ‘tout informatisé’ et il avait ses entrées à la Tour de contrôle de l’aéroport international de Genève. Très tôt chaque matin, avant de contacter les clients du jour pour confirmer une ascension en ballon, il appelait les météorologues de Cointrin.

Un jour que les prévisions étaient très négatives, il téléphone tout de même, ne serait-ce que pour garder les bonnes relations amicales.

« Salut, attends une minute, je consulte les dernières prévisions… Bon ! La situation n’est pas au beau fixe mais un décollage est parfaitement possible dans les 3 heures qui suivent. Ensuite, on annonce un peu de pluie ! »

Comme, à moins de 20 km de l’aéroport, il pleuvait déjà comme vache qui pisse, Michel pousse un peu le bouchon et demande au météorologue s’il est bien certain de son diagnostique.

« Je vérifie encore. Confirmation : pas de pluie pendant 3 heures ! »

Michel : « Et si tu quittais ton écran pour jeter un coup d’œil par la fenêtre ! »

Le diplômé en météorologie : « Oh ! Merde, il pleut à verse ! »

A toutes fins utiles, voici la définition donnée par Larousse pour ingénieur météo:

Selon son expérience, l’ingénieur météo réalise des synthèses de données, des études de complexité croissante. Il travaille en centre de calculs (la météorologie utilise les ordinateurs les plus puissants du monde), participe à des programmes de recherche sur l’interaction océan atmosphère ou la climatologie, etc. 

Celui de mon histoire devait être diplômé de la même école que l’âne du paysan…

5 commentaires sur “Devoirs de vacances N° 10 Météorologie appliquée

    1. C’est tellement chouette que je suis en train de retravailler un ancien texte, que je publierai prochainement, car il résume ma passion pur le camping… sous toutes ses formes. Pas triste. Juste un peu de patience!

      J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s