Une vie de borgne (Chapitre 1er)

La chaleur estivale andalouse n’incite pas à l’écriture. Donc, à défaut d’être prolifique sur mon blog, j’invente de nouvelles rubriques pour réactualiser mes écrits passés. J’initie une chronique : La vie d’un borgne.

Il s’agit d’extraits d’un manuscrit d’une centaine de pages en attente d’éditeur, dans lequel je raconte les vicissitudes de la vie d’un homme né avec une malformation congénitale du nerf optique. Rien que ça…

Un truculent dessinateur (il se reconnaîtra !) a publié l’autre jour une histoire de lunettes virtuelles. Ce sera le point de départ de ce premier chapitre de La vie d’un borgne. 

Vive la télévision en trois dimensions

Parfois je me défoule sur d’innocents vendeurs d’abrutisseurs couleur 3D. Je sais, ce n’est pas très sympa mais vous verrez que c’est en général eux qui cherchent la rixe.

Réalité virtuelle… mon cul ! Y m’emmerdent avec leurs inventions à la graisse de hérisson. Imaginez l’effet que peut avoir la TV et les lunettes de vision virtuelle en 3D chez un borgne.

Il y a longtemps, un samedi matin dans un centre commercial bondé, je flâne près d’un stand faisant une promotion pour la télévision en trois dimensions. Un ‘technicien de vente, jeune cadre dynamique’ avec une tête de premier de classe comme le disait Coluche m’interpelle : « Vous voulez essayer cette sensation nouvelle des images en 3D ? » (Je vous l’avais dit : C’est lui qui a commencé)

« Volontiers ! » On m’installe dans un fauteuil de ministre, à quelques mètres d’un gigantesque écran LED ou plasma, (je ne sais par faire la différence !), on ajuste des lunettes de cosmonautes sur ma figure, on lance la vidéo de démo. Vous aviez subodoré le gag non ? « C’est fantastique hein ? » « Bof ! Avec ou sans ces lunettes spéciales je ne vois pas de différence ! » Taquin mais aussi un peu salopard avec un personnel se donnant toute la peine du monde pour convaincre un futur client, je fais vicieusement durer le plaisir (au fait ‘mon’ plaisir !) entraînant toutes sortes d’interventions, de réglages sur le software de la bécane et même recours à l’aide d’un collègue. J’attends le point de rupture avant de finalement lâcher la question vicieuse : « Ne me dites pas que votre révolution n’est pas perceptible par un borgne ? » Si vous aviez vu leur tronche ! 

A noter que si la 3D ne me concerne pas, la 5G oui… Ah bon ? Que les ‘autres’ traversent la vie (et les routes) avec leurs smart phones et des gadgets de réalité virtuelle, rien à redire. Le suicide n’est pas interdit ! Mais que les ondes mortelles destinées aux malades de la connexion perpétuelle m’assassinent… pas d’accord !

C’est tout pour cette fois. Bientôt je vous parlerai de la parallaxe, un sujet particulièrement sensible pour un ‘monovisionaire’ ! 

3 commentaires sur “Une vie de borgne (Chapitre 1er)

  1. Coucou Norbert, Merci pour ce texte ou je riais par avance! j’imagine la scène et la tête ou tronche des vendeurs!!!

    J’espère que vous allez bien, je pense souvent à vous et, je vous embrasse bien bien fort ainsi qu’une Grosse caresse au toutou. A tout bientôt Misou.

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai bien ri aussi, et par la suite on va apprendre quantité de choses, chouette (j’ignorais ce qu’était la parallaxe par exemple), très bon week-end et au grand plaisir de vous lire 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s