Une vie de borgne (Chapitre 15) Vous trouvez ça drôle ?

Peut-on rire de tout ?    

Oui, mais pas avec n’importe qui, ajoutait Pierre Desproges. Je m’inclus dans la pratique de cette liberté et vous donne le droit de plaisanter sur ma borgnitude et mon strabisme, car je vous sais, amies lectrices et amis lecteurs, avoir de la classe, et surtout d’être capables de faire la différence entre humour et méchanceté !  Je suis du reste le premier à colporter des gags en la matière. Par exemple :

C’est l’histoire d’un borgne qui dépose chaque soir son œil artificiel dans un verre d’eau. Un soir il rentre bourré, s’arrache l’œil valide et s’écrie : « Quel est le salaud qui a fait sauter les plombs » !

Avant de passer à mon histoire véridique, sachez qu’en avion, avant un atterrissage de nuit, le chef de cabine joue du rhéostat et diminue l’intensité de l’éclairage intérieur. La raison ? Habituer les passagers à moins de lumière en prévision d’un cas d’atterrissage chaotique avec évacuation en catastrophe, dans l’obscurité…

Mon ami Gustavo était-il au courant de cette procédure aéronautique ? Ne sais pas, mais un jour qu’il entre dans un tunnel en voiture, il explique à son passager qu’il a une méthode infaillible pour éviter les inconvénients du changement de lumière. Il suffit de fermer un œil à 150 mètres du ‘trou noir’ et au moment de l’entrée du sous-terrain on inverse la fermeture/ouverture des yeux. Résultat : l’œil qui était fermé se trouve immédiatement en conditions de vue optimale dans le tunnel. Le passager de Gustavo, un ami commun, lui suggère de faire part de sa méthode à votre serviteur et de demander ce que j’en pense…

Malheureusement pour lui, quelques années plus tard, l’ami Gustavo a perdu un œil dans un accident de travail. A notre première rencontre entre monoculaires je lui ai bien sûr rappelé son conseil de l’œil fermé avant d’entrer dans un tunnel. Je sais que ce n’est pas d’une grande finesse, mais cela ne nous a permis d’arroser nos rires (jaunes ?) dans quelques fameux élixirs andalous.

Il m’a avoué que pour lui la vie n’était plus la même : peur de tout, de chaque mouvement, de chaque geste brusque, manque d’assurance et difficultés à évaluer les distances, j’en passe ! Me permettez-vous : Bienvenue au club ?

Je connais d’autres malheureux qui ont perdu un œil en cours d’existence. Tous disent que ma chance dans la malchance est d’être borgne de naissance. Je les comprends parce qu’ils ont vu comment je me débrouillais dans ma vie de monoculaire, alors qu’eux devaient apprendre à maîtriser leur nouvelle condition handicapante ! Certains sont devenus aigris, d’autres ont rendu leur permis de conduire et ceux qui ont continué à utiliser leur voiture le font avec la crainte d’un pépin qui pourrait leur être reproché, une véritable ‘épée de Damoclès’ suspendue au-dessus de leur tête…

Terminons ce chapitre, pas toujours drôle, en gardant le sourire avec Twitter, qui fait aussi parfois de l’humour, vous ne le saviez pas ? Voici un mail que je reçois souvent

Bon, je jette un œil mais après… J’achète une canne blanche ?

Au chapitre des maladresses, je ne suis pas en retard. Par exemple cette vieille histoire :

J’officiais comme responsable du son au cabaret Au Vieux Château de St-Cergue, dans le Jura suisse. Nous avions accueilli le pianiste de jazz Jean Yves Poupin. Aveugle, il subissait les habituelles facéties de ses amis, qui déplaçaient son verre de bière d’un bout à l’autre du piano. J’avais trouvé leur attitude un peu limite et en faisais part au pianiste. J’avais conclu par « Tu vois ce que je veux dire ? » Il m’avait répondu : « Bien sûr que je vois ce que tu veux dire… je vois même très bien !

Acceptons les maladresses de Twitter et les nôtres, en découvrant un proverbe moins connu que « Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois » et moins souvent entendu :

Au royaume des aveugles, les chiens sont rois !

Un commentaire sur “Une vie de borgne (Chapitre 15) Vous trouvez ça drôle ?

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s