9.12.1941 – 9.12.2021 … 10.12.21 The day after…

La resaca… dit-on en espagnol pour la gueule de bois. Bah non! De resaca, que nenni, ni nada! Je laisse ce douloureux retour à la réalité post éthylique aux jeunes galapiats, catégorie dont je me suis affranchi hier pour mes quatre fois vingt ans.

Pas de gueule de bois, que de bons arrière-goûts au palais :  Une ou deux coupes de ‘cava’, vous savez ce vin espagnol ‘champagnisé’ (Chut pas le droit de dire champagnisé !), élaboré selon la ‘méthode traditionnelle’ (Chut pas le droit !), un grand cru de Bordeaux (tiens, ça on a le droit de dire !), une fondue vigneronne aux trois viandes (et merde pour les véganes), une glace parfumée au rhum de Motril, avec un (il faut raison savoir garder !) petit digestif, le tout ‘avec modération’. Sans oublier la chance d’avoir partagé cette journée avec ma femme Cornelia !

Je vous souhaite à toutes et tous de vivre cette gratifiante expérience d’arriver enfin à l’âge dit adulte… en aussi bon état que votre serviteur.

Merci à ceux qui se sont manifestés sur ce blog ou en messages privés (ils se reconnaitront !). Je vous promets de participer à la célébration de vos quatre fois 20 ans… dussé-je attendre quelques décennies (Salut Mélie !)

Que restera-t-il de cette journée du 9 décembre ? Comme pour Pearl Harbour, autre catastrophe dont c’était les 4 fois 20 ans deux jours avant moi, en parlera-t-on encore dans un siècle ?

Le virus nous sépare mais l’amitié est inséparable. Cette photo avec un chapeau ramené d’Alaska, me rapproche d’un pote bloqué chez lui. Salut Michel!

Nouvelles du 9.12 en vrac :

Ces cons de Gogol me demandent, ce matin même, de confirmer que j’ai plus de 18 ans. Authentique. Ils l’ont échappé belle, car je n’ai pas trouvé où cliquer pour les traiter d’abrutis.

J’ai lu, toujours ce 9 décembre, qu’un pilote de 67 ans, avec 998 heures de vol, s’est tué aux commandes de son planeur. Il espérait arrondir son curriculum à 1000 heures. L’Office de l’air a retrouvé son téléphone portable… il filmait le paysage et n’a donc pas vu la barre de rocher contre laquelle il s’est écrabouillé. Je n’ose pas ajouter : Plus con que ça tu meures !

Huitante ou quatre-vingt ? Vous jugerez mais voici le petit mot reçu de Cornelia, qui accompagnait mon cadeau

J’avoue être l’auteur du ‘caviardage’ final. Vous n’êtes pas sensés
savoir quel est le mot doux qui nous uni. Na!

« Tu vois, Nico, je viens de recevoir la collection complète de Tintin. Ce sont les histoires du chien Milou »!

Mais là encore, c’est comme pour le Champagne, ‘chut’ car Tintin ce n’est que de 7 à 77 ans!

Bon… je note la date du 9 décembre 2031 dans mon agenda pour reprendre cette conversation. Hasta luego amigas y amigos !

8 commentaires sur “9.12.1941 – 9.12.2021 … 10.12.21 The day after…

  1. Joyeux anniversaire mon Norbert ! Je te souhaite plein de Belles Années encore parmi tout ton petit monde! Je t’envoie Mille Grosses Bises du fin du cœur ♥️ À bientôt je l’espère!!! Misou.

    J’aime

    1. Ah! Tintin! Cette BD a bercé toute mon enfance et je les avais tous. Mais, à la suite d’une vie parfois chaotique, sur le plan sentimental notamment (!), les volumes étaient soit en piteux état soit avaient disparu. Quand Cornelia m’a m’offert la collection, j’avais les larmes aux yeux.
      Pour ce qui est des nouvelles aventures, nous en reparlerons dans 20 ans.
      Salut Oth et bon dimanche!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s