Ma vie en monovision (Chapitre 29) Les ‘cambe gouilles’

J’ai découvert une autre manière de ‘pratiquer’ la moto

Avec mes affectueuses excuses pour ceux qui ont déjà lu ce texte et surtout pour une amie motocycliste passionnée et pratiquante. Elle me pardonnera de republier un article qu’elle connaît déjà en guise de voeux de bon rétablissement! 

1985.  Au guidon de ma Kawa 1000 RX, j’arrive chez ‘ma fiancée’ du moment et tombe en pleine réunion d’amis de la famille avec leurs motos de cross ou de trial. Excusez-moi de ne pas savoir faire la différence entre ces deux catégories…

A cette époque il y avait pas mal de sectarisme chez des motards : je faisais partie des « bitumeux », ceux qui frôlent le goudron avec le genou. Il y avait aussi les « voitures à deux roues » genre Harley Davidson Super Glide 1200 (avec disco stéréo !) ou Goldwing 1800 (6 cylindres et marche arrière !) plus les ‘custom’, ‘chopper’ et’ bobber’ récemment arrivés sur le marché, directement des États-Unis. Les fans d’Hailwood et Agostini, nommions « branleurs » ces ‘extra-terrestres’, surtout ceux en position de crucifiés sur leurs ‘drôles de machines’. 

Il y avait un clivage violent entre les pratiquants de la moto. Heureusement les choses ont changé, les motocyclistes se respectent plus qu’il y a 40 ans. 

Depuis la commercialisation des bécanes de terrain, les routes sont envahies par ces motos dont nous nous moquions, nommant les pilotes péjorativement « cambe gouilles ».  Un peu d’étymologie : « Camber » signifie ‘enjamber’, surtout autour du bassin lémanique, Haute Savoie, Suisse et même jusqu’au Lyonnais. Une « gouille » est un terme qui nous vient de l’ancien français ‘goille’ signifiant flaque d’eau, bourbier, encore usité en Savoie, au Bugey et en Romandie !

Revenons à ma bande de ‘cambe gouilles’ !

« T’as pas envie d’essayer une ‘vraie moto’ ? »

« Jamais pratiqué mais… »

« Essaie cette Yamaha TY 250 mais commence par changer ton ‘machin’ de cosmonaute pour un casque ‘normal’ que nous te prêtons ! »

Je monte sur cette bécane pesant 95 kilos… juste 170 de moins que ma Kawa ! 

Le chef donne les consignes : nous faisons des ‘zones’ de 20 minutes et pour le ‘nouveau’ j’explique : « Après 5 minutes, rien ne se passe, 5 minutes d’activités bruyantes plus tard les vernaculaires commencent à râler. Cinq minutes après ils appellent la police à qui il faut au moins… 5 minutes pour intervenir. Trop tard car 5+5+5+5 égalent 20 minutes et nous sommes déjà dans la ‘zone’ suivante ».

Moteur ! Pour la suite, rien à cacher, j’abrège : j’ai été mauvais ! 

Première montée virile. J’entends « Mets la 2ème ou la 3ème et : Gaz à fond !  Penche-toi bien en avant sur le guidon ! »

Je choisis la 2ème et, comme l’a dit le chef : poignée dans le coin ! » A l’aise pendant les trois quarts de la montée je me prenais ‘en même temps’ pour Joël Robert, Stefan Evert et Jean Michel Bayle mais à l’amorce du 4ème quart très pentu je n’étais plus qu’un ‘conardus répandus’ dont la moto avait fait un looping arrière complet au-dessus de ma tête. On m’a récupéré au bas de la piste, penaud et crotté, avec une TZ un peu cabossée, roue voilée et chaîne cassée net ! Réparation artisanale au fil de fer avant l’échéance des 20 minutes de cette ‘zone’, un passage de rivière sur une poutre de 2.5 mètres de long et de 35 cm de large qui avait nécessité l’aide d’un collègue pour faire traverser la moto du débutant (J’avais oublié de leur dire que j’étais borgne !) et fin de mon aventure ‘hors des sentiers battus’. Mais au moins je ne me suis pas dégonflé, me suis fait des amis sur deux roues, même que depuis ce jour j’ai un peu moins parlé des « cambe gouilles ».

2 commentaires sur “Ma vie en monovision (Chapitre 29) Les ‘cambe gouilles’

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s