Ma vie en ‘monovision’ (Chapitre 36) Fâché avec les chiffres !

Chères lectrices fidèles et fidèles lecteurs non moins chers !

Vous suivez le récit de Ma vie en monovision depuis le 7 août 2021. Un grand merci d’avoir participé à cette ‘saga’ par des ‘like’ et des commentaires, me confortant dans le choix de splitter mon manuscrit sur ce blog, plutôt que d’en faire un livre. J’ai au moins la satisfaction d’avoir intéressé plus de 100 abonnés. Quel éditeur m’aurait promis plus ?

Il reste encore une dizaine de pages, ‘Interludes’ compris avant la conclusion. Merci d’accepter l’accélération du rythme de mes publications car l’Atlantique nous attend. La fracture du fémur de Cornelia est en bonne voie de guérison et nous repartirons début mai.

Subodorant quelques larmes chez mes lectrices chéries, je les rassure : je ne vais pas cesser de vous divertir car de nombreux sujets attendent de rejoindre mon clavier.

 Serais-je vraiment en conflit avec les chiffres ?­­­

Mes amis surfent sur le pavé numérique de leur calculette ou ordinateur à l’aveugle et à une vitesse supersonique… alors que, pourtant rapide au clavier, quand je dois incorporer des chiffres je m’arrête pour disposer mes doigts sur le pavé, cherchant les chiffres un par un, à la vitesse d’un chariot agricole. 

Il y a presque 50 ans, à défaut de me réconcilier avec les nombres, j’ai eu une explication de ce que je croyais être un problème personnel.

Sur un circuit automobile, alors que je chronométrais nos deux voitures aux essais, notant chaque temps de passage et faisant les soustractions nécessaires à l’obtention des temps au tour, mon ami pilote et ingénieur Bernard Chenevière, attendant de reprendre la piste, suivait mes activités. Il m’interrompt et commente : « Mais ‘Dudu’ tu n’as aucune notion de la position des chiffres sur une échelle de 1 à 10 ! » et il me demande de lui passer la planchette équipée trois chronos

À chaque pression du levier de commande, un chrono démarre, le deuxième s’arrête et le troisième se remet à zéro ! Bon, c’était juste après le Moyen-âge !

Il lit un résultat, le note sur la feuille de chronométrage à côté du temps de passage précédent et il ne lui faut que quelques dixièmes de secondes pour faire la soustraction qui donnera le temps au tour !

Je suis né 30 ans trop tôt car maintenant, avec le chronométrage informatisé, je n’aurais pas eu ce problème. Grâce à mon ami Bernard, j’ai découvert mon incapacité à mettre visuellement les chiffres à leur place ! Un point c’est tout.

Mais ce n’était pas tout car, en préparant ce texte, je suis tombé sur un graphique utilisé dans l’enseignement primaire français :

Tester l’usage d’un nombre comme moyen de repérer une position

J’ai compris qu’avec un seul œil on n’a pas la largeur de champ suffisante pour appréhender, d’un seul regard, les trois composantes de ce test : le point fixe de gauche, le point intermédiaire mobile et celui fixe de droite. Pour un borgne, il est nécessaire de ‘balayer’ à plusieurs reprises le tableau et même de déplacer latéralement la tête pour réussir ce test. Ici on ne parle pas de 3D mais du captage des composantes d’une équation graphique d’un seul coup d’oeil !

Tiens ! Il faudrait demander au ministre de l’Éducation nationale si, pour l’exercice dont nous parlons, on tient compte des monoculaires ?  J’en doute, car cette fonction ministérielle s’apparente à l’aéronautique : ça vole bas et le titulaire du moment est assis sur un siège éjectable !

Donc ma lenteur et mes insuffisances en matière de perception des chiffres proviennent de la borgnitude. Sujet de thèse pour les futurs docteurs en ‘zieutologie’… encore un !

      

7 commentaires sur “Ma vie en ‘monovision’ (Chapitre 36) Fâché avec les chiffres !

  1. L’essentiel dans la vie… n’est-ce pas d’avoir les yeux en face des trous, qu’ils soient 2 ou 1… Et les pieds qui touchent terre?
    C’est Cornelia qui doit faire les comptes chez vous, non?
    Ici c’est le mari le comptable… Et l’épouse qui ne compte pas son temps perdu!
    Signé : l’ inconnue de CQFD!

    Aimé par 1 personne

      1. Votre article parle de difficultés avec les nombres et propose un exemple très compliqué pour la littéraire qui peut le lire… Dans la vie quotidienne, de bons calculs sont nécessaires pour faire les comptes dans l’économie de notre foyer… Tout ce qu’il me fallait démonter était donc qu’on peut se satisfaire de ce que l’on est malgré ses défauts dès lors qu’on trouve comment les compenser. Mon optimisme exprimé de façon concise et qui se voulait humoristique vous a perturbé… Pardon. Vous souhaitiez ailleurs sur votre blog des échanges mais… Si l’on ne pose aucune question, comment converse-t-on alors? Un blog permet de supprimer qui vous dérange… Supprimez mes commentaires si besoin est.

        J’aime

      2. C’est à moi que je m’adressais en disant J’t’en pose des questions…
        Les vôtres sont et seront toujours les bienvenues. Et je profite de l’heure matinale et de l’absence de témoins pour me permettre: Bise amicale!

        Aimé par 1 personne

      3. Ouf! Quand mon cher et tendre me dit ça… C’est plutôt une façon de me rabrouer! Je reviendrai donc vous faire part d’une bribe de pensée. Bonne journée 🙂

        J’aime

  2. L’aéronautique est très supérieure à Mr Blanquer, non mais !
    Et je me souviens d’un cours de métrologie de seconde où le professeur nous disait qu’on ne pouvait, même avec deux yeux, distinguer de manière sûre que des quarts d’un segment non divisé.
    Beau bout de bout de semaine à toi, Akimismo.

    Aimé par 2 personnes

  3. Cette lenteur ne t’a pas empêché d’avancer et de rouler vite 🙂 Et pour ça, je t’admire !
    Contente de savoir que Cornélia est en bonne voie de guérison.
    Bon séjour au bord de l’Atlantique

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s