L’espagnol facile… avec le sourire !

Je vous présente ma nouvelle page L’espagnol facile… avec le sourire! Et si vous le voulez bien, il y en aura d’autres.

 

Vous allez enfin comprendre la politique espagnole!

Je lis chaque jour l’éditorial de Manuel Alcantara, un brillantissime et facétieux chroniqueur de mon journal ‘Idéal’. Je précise que M. Alcantara vient de fêter ses 90 ans. Oui 90 !

Il se réfère aux rapports entre Sanchez le nouveau président socialiste d’Espagne et le très provisoire chef du fragile gouvernement de Catalogne.

Ce qui semble certain est qu’il faudra encore de nombreuses réunions pour arriver à un ‘désaccord’ qui s’approche parfaitement du ‘bordel’ total qui n’a rien à voir avec le clivage gauche droite traditionnel. Aucune des deux parties n’est réellement de gauche. Juste qu’ils sont tous les deux ‘gauchers’ des deux mains.

C’est ce qui leur convient le mieux.

 

La fin du monde!

Avec mon facétieux ami Carlos Hernández et Orceman!

 

Fin du monde.jpeg

On devine le futur

« … Le monde disparaît demain! » …  « Ça fait dix mille »…  « Je te paie un autre jour! »

 

Petite révision avant les vacances en Espagne ?

Vous vous souvenez de ma page « L’espagnol facile… avec le sourire » ? Les vacances approchant voici encore une petite révision de la langue de Cervantes. Les trois lecteurs qui me supportent encore se souviennent de ma trilogie sur Carlos Hernández, l’auteur de Orceman pour comprendre et peut-être d’expliquer la manière de travailler de mon dessinateur préféré.

Dans la dernière livraison j’avais publié cette vignette :

image.png

Ce que tu as commandé est arrivé ! … Je suis amoureux des cartons ! »

Cette histoire de cartons m’avait fait sourire et j’ai profité d’un récent séjour méditerranéen entièrement consacré à l’oisiveté (Le pied !) pour chercher un peu dans mes archives:

Un autre dessinateur espagnol, Ramón, a aussi utilisé le carton pour se moquer de la situation immobilière :

image.png

«Une fois de plus la ‘bulle immobilière’ nous rejoint. Savez-vous ce qu’ils me demandent pour la location d’un carton de frigo ? »

Bon… Je vous laisse réviser et, comme je ne sais pas dessiner, voici deux photos d’Olaf, maintenant au paradis des bassets. Lui aussi aimait les cartons !

image.pngimage.png

Avec un cordial salut à mon ami Carlos!

Ceux qui connaissent ma « passion » pour l’abrutisseur couleur comprendront mon clin d’oeil!

Carlos TV 1.jpeg

La finalité de la méditation est d’atteindre la « Non pensée »

Bof… En passant un moment devant la télévision, on obtient le même effet! 

 

 

L’espagnol facile… avec Sansón!

Il y a longtemps que je ne vous ai pas incité à améliorer vos connaissances de la langue de Miguel  de Cervantès. Entre deux coups de pédales au Tour de France voici la dernière de mon ami le dessinateur Sansón:

DgcQd50X0AAmEEb.jpg

« Je regrette les années de sécheresse, quand les seuls à pouvoir  remplir leur piscine étaient ceux qui pouvaient se permettre de payer l’amende! »

Oui, je sais, ce n’est pas totalement politiquement correct. Mais qui a dit que les dessinateurs de presse devaient avoir des contraintes? Sacré Sansón!

 

 

 

Db8Q6hYWAAAF_YH.jpg-large.jpeg

« Eh ! Attends… Où allons nous ?»  « A la buvette où il y a des touristes imprudents, comme d’habitude ! » « Oh ! Zut…  je me suis encore trompé de procession ! »

 

 

sanson.jpegSondage !

« Et pour prévenir la criminalité, seriez vous pour maintenir ou durcir la prison permanente revisable ? »

« Je préférerais qu’on instaure l’éducation permanente irrévocable ! »

« Bin ! Cette option n’exista pas dans notre questionnaire ! »

NdT : La peine de prison permanente revisable est une curiosité de la loi espagnole, appliquée aux cas les plus graves.

En collaboration avec ecolo.jpg

voici un bon conseil et un clin d’oeil:

alz!.jpeg

Le vin réduit le risque de souffrir d’Alzheimer

Merde… Moi qui buvais pour oublier!

 

L’espagnol facile… avec Carlos Hernández 

 

Hé ! Pas d’histoires… juste un peu de préhistoire !

Carlos Hernández (Orceman)  Première partie

Carlos Hernández dessine dans mon quotidien ‘Idéal’. Je crois vous l’avoir dit, il m’a accordé la permission de vous amuser avec la traduction de certaines de ses publications dans ma page spéciale L’ESPAGNOL FACILE… AVEC LE SOURIRE !

« Hola Norbert! por supuesto que si, por mi no hay ningún problema,  mis tiras de Orceman estánpara que la gente las disfrute, muchas gracias por preguntar, es muy de agradecer que al menos se consulte a los autores. Y por eso mismo te autorizo a usar cualquier tira de Orceman para uso personal y publicarla en tu blog sin ánimo de lucro. Encantado! Carlos Hernández »
Traduction sommaire : Bien sûr. Sans problèmes. Mes vignettes sont faites pour que les gens en profitent. Très grand merci d’avoir demandé. Ta démarche est plaisante. C’est pourquoi je t’autorise à utiliser les vignettes Orceman à usage personnel sur ton blog… sans but pécuniaire. Enchanté !

Mon « nouvel ami réseau » s’inspire pour cette série de l’homme de Orce, une bourgade à 115 kilomètres de notre village andalou. Historiquement il s’agit de la découverte de restes humains un peu dans la veine du ‘Neandertal’ ou de l’homme de ‘Cro-Magnon’. Les vignettes de Carlos me font aussi penser à une série TV de 1963 : Les Pierrafeu (Flint Stones aux USA dès 1960).

Pour la création de ses 3 vignettes quotidiennes Carlos travaille sur quelques situations types, genre ‘chablons réutilisables’ ! Je collectionne ses dessins depuis pas mal d’années et tire cette analyse de mes archives: (Voici la première partie !)

  • Scènes dans la caverne, qui permettent de faire dire aux occupants de la grotte tout et son contraire en relation avec des faits politiques ou d’actualités du XXIème siècle. Chef d’œuvre d’humour anti-chronologique et justification pour nos ancêtres de ‘fainéanter’ dans la caverne et philosopher! Exemple :

Orceman221208.jpg

Tu ne devrais pas laisser tes animaux de compagnie dormir dans la caverne ! … Comment peux-tu dire ça ? Tu ne vois pas leur regard affectueux ?… Mais ce sont des hyènes qui attendent que je dorme !

  •  Variante ‘mixte’ combinant l’extérieur et l’intérieur !   Exemple :

Rupestre.jpg 

Très intéressantes ces peintures rupestres… Elles montrent une grande sensibilité et la connaissance du monde qui nous entoure… En réalité j’ai juste essayé de m’essuyer les mains !

Demain, après-demain ou même mañana… ceux qui connaissent l’Andalousie apprécieront, je publierai la suite de mon analyse du ‘fonctionnement’ de l’ami Carlos Hernández. Une autre occasion de perfectionner votre ‘castellano’ avant les vacances d’été et les plages ibériques. Et oui, malgré quelques indices météorologiques contraires, l’été c’est dans 9 semaines !

Du reste je pars demain au bord de la mer pour prendre la température. Alors ‘mañana’ risque d’être dans quelques… bref plus tard. Hasta la vista !

Pas d’histoires… juste un peu de préhistoire ! (Suite)

 Carlos Hernández (Orceman)  Chapitre 2

Je vous avais promis une suite à la technique de Carlos Hernández et son personnage Orceman. Souvenez-vous ou relisez mon ‘étude’ du 12 avril 2018 ! Nous avions évoqué les scènes dans la caverne et les scènes mixtes moitié dehors et moitié dans la grotte.

Voici d’autres situations :

  • Scènes à l’extérieur en quatre variantes :
  1. Par temps de pluie

 1.jpg

« Je crois que nous pouvons sortir… à la nage !

  1. Grosses chaleurs (Deux exemples !)

 2.jpg

Celle là je l’adore car elle exprime par le dessin mes pensées inexprimables par les mots sans être regardé de travers, surtout en habitant entre le Barça et le Real de Madrid. On parle bien sûr de football !

« Quelle chaleur il fait aujourd’hui !… Il paraît que le froid nous rend plus intelligents et que la chaleur nous endort et empêche le développement intellectuel ! »  « C’est vrai que les meilleurs joueurs de foot viennent des pays chauds ! »

Chaleurs variante 2 :

3.jpg

Cet autre exemple qui me va aussi très bien :

« Il est très facile de combattre la chaleur… Il faut juste rester très tranquille et éviter tout effort physique… » « Je passe du reste toute l’année à me préparer pour cette vague de chaleur ! »

  1. Parfois il neige

4.jpg

« Qu’est-ce qui pourrait aller plus mal ? »

     4.  … même de nuit!

5.jpg

«Je crois que je me suis perdu!… Mais les étoiles me montrent le chemin!»

 

Le strip du jour montre le chamane (avec la barbe blanche !)

29388660_1566751730089054_1866274350399077582_n.jpg

On pourrait traduire les onomatopées Oohm ! et Ohm ! par « Ouais ! Ouaiouais ! » et le dernier phylactère par « Je te vois venir ! »

512fDK2qUxL._SX324_BO1,204,203,200_.jpg(Note du traducteur : « Je te vois venir » est une claire allusion à un un thriller psychologique de Clare Mackintosh, bestseller des deux côtés deUnknown-1.jpeg la Manche !

 

Con un saludo para Carlos!

 

Carlos Hernandez et son ‘strip’ Orceman dont je vous reparlerai un autre jour sur mon blog! Bienvenue à bord. 

28827945_1553042704793290_224337617819740152_o.jpg

« La terre est une machine vivante parfaite »

« Mais si nous ne la gérons pas avec soin, elle va se détruire »

« D’autant plus que nous avons perdu le mode d’emploi ! »

 

 

 

 

 

L’espagnol facile… avec Sansón!

Le moins qu’on puisse en dire est que ses personnages sont… heu !… différents ! On aime, on n’aime pas mais en matière d’actualités politiques il est assez percutant. Pourquoi ne pas apprendre la langue de Cervantès en se marrant ?

Uni.jpeg« Vous pouvez chercher partout ici mais vous n’allez rien trouver d’étrange, non Monsieur ! »

Il s’agit d’une actualité brûlante au sujet de la Présidente de la Région de Madrid et peut-être candidate à la Présidence de l’Espagne, Cristina Cifuentes qui ‘aurait’ un peu triché, falsifiant ses notes, pour obtenir son master de droit de l’Universidad Rey Juan Carlos, paraît-il sans même assister aux examens! Du ‘lourd’ comme le montre le dessin de Sansón. Le phylactère donne la réponse du recteur au chef de la commission d’enquête.

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette caricature représente Cristobal Montoro, ministre espagnol des finances dans une situation rappelant Jeremy McDuck (Onc’ Picsou pour mes amis Français)  ”Quelqu’un devrait lui dire que ce n’est pas le sien ! ” 

 

 

 

Au guichet du service des impôts :

« Ça fait des jours que j’essaie d’enregistrer ma déclaration d’impôts sur Internet et le système ne me le permet pas ! »

« C’est que vous ne pouvez pas utiliser n’importe quel navigateur pour transmettre vos documents à notre administration ! …

… Ici un seul fonctionne bien!

… Je vous donne une piste : C’est celui qui a été condamné à une grosse amende pour avoir enfreint la LOI ANTI MONOPOLE ! »

 

Commentaire personnel : Ceci est bien entendu de la fiction ibérique. Une pareille histoire ne pourrait jamais exister en Suisse ou en France hein ?

 

 

 

L’espagnol facile… Suite 2

Vous pensez que j’ai trouvé un filon genre serpent de mer ou feuilleton télévisé et que je l’exploite pour pallier mon manque d’imagination concernant ce blog… vous avez tord car je n’ai d’autres préoccupations que de vous faire sourire et de vous permettre d’améliorer vos connaissances de la langue de Miguel de Cervantes pour vos prochaines vacances au soleil! Une autre raison est que j’accompagne mon ami Michel demain pour la suite de son séjour, au bord de la mer cette fois. Donc excusez mon silence car la rédaction est incompatible avec le climat du bord de la mer et l’ambiance dans les bars. Mes amis Français évoqueraient la ‘pénibilité’ mais comme je ne suis pas syndicaliste… je vous laisse pour une semaine Na! 


« Bien sûr que je suis conscient de la sécheresse que nous subissons! »…
… « Pourquoi crois-tu que j’ai rempli ma piscine en cachette? »

L’espagnol facile… Suite 3

 

« Notre banque a créé un produit révolutionnaire criptofinancier d’évolution aléatoire qui s’adaptera à vous comme un gant »

« C’est que moi je n’y comprends rien à ces choses »

« Bin… C’est ce que je viens de vous dire »

 

NdT. : Crypto est une allusion à la monnaie virtuelle genre Bitcoin !

 

Celle-ci est ancienne, publiée l’occasion de la visite de Trump au Vatican.

 « S’il vous plait mettez de l’eau bénite aussi sur cette poignée de porte!… Il me semble que Donald l’a effleurée en s’en allant! »

 

L’espagnol facile (6)

Un petit souvenir ‘rafraîchissant’ de nos été caniculaires. En pensée avec mes amis qui se gèlent les ‘choses de la vie’ en ce moment!

 

« Ne me regarde pas comme ça »…… « Avec le four sur ‘minimum’ on se sent au frais ! »

 

 

Non, non… Je n’augmente pas la fréquence de cette chronique mais ce dessin est paru dans la presse d’aujourd’hui et il est de brûlante actualité en rapport avec la crise en Catalogne. A consommer à chaud:

« Le nom du candidat m’est égal mais nous ne pouvons pas admettre que la Catalogne demeure plus longtemps sans gouvernement » « Les gens risqueraient de se rendre que ce n’est pas nécessaire ! »

 

Tiens… une petite digression: Savez-vous que les ‘bulles’ de dialogues dans les bandes dessinées se nomment Phylactères?

 

 

L’espagnol facile (8)

Le père : « Ne me dis pas que tu n’as pas encore pensé à la ‘start up’ que tu devrais monter quand tu auras 15 ans ? »

La mère : « Pourquoi est-ce qu’on t’a acheté un portable ?… Et que nous avons vidé le garage ? »

 

Celle là je l’adore car vider le garage est une nette allusion à Steeve Jobs le fondateur d’Apple (Eh ? Je pratique le Mac depuis 1984 !)

 

L’espagnol facile (10)

Sanson 10.23.37.jpeg

 

« En haut lieu on évoque ton nom pour un poste de haute exigence morale »

« Hum ! Mais pourquoi ?… Je veux dire… Suspecteraient-ils quelque chose ? »

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s